11 April 2006 · Source: Le Monde Informatique · Download PDF

Projet ENERGy: Mandriva surveille en mode distribué les réseaux IP 2

 

by par Cyrille CHAUSSON


Mandriva met un pied dans les réseaux VoIP. L'éditeur Linux annonce sa participation dans ENERGy, programme européen ITEA (Information Technology For European Advancement) centré sur le développement d'un outil de surveillance distribuée des réseaux VoIP.

 

L'objectif, explique Ha Quôc Viêt, responsable des projets européens chez Mandriva, est "de traiter les problèmes de congestion liés aux réseaux IP, et d'organiser un système de monitoring". Techniquement, le projet vise au développement et à l'installation de sondes de surveillance,éparpillées sur réseaux IP, et remontant, pour analyse, les informations et données. "La particularité d'ENERGy réside bien sur ce principe de surveillance distribuée," commente Ha Quôc Viêt.

 

Mandriva, moins connu pour son intérêt pour la VoIP que dans Linux, apportera son expertise dans les domaines de la sécurité et de la gestion des réseaux. Et surtout dans le développement des sondes.

 

Une offre commerciale devrait alors aboutir : "dans un premier temps, nous développerons une offre de service de surveillance auprès des grands comptes télécoms, via notre réseaux de partenaires [NDLR- notamment Bull  Evidian, Thalès, EADS] ", confie Ha Quôc Viêt.

 

Et dans un second temps, "nous implémenterons les technologies de sécurité dans notre offre Multi-Network Firewall (MNF). Plus tard notre offre desktop, plus grand public, héritera des fonctionnalités de monitoring élaborées lors du projet".

 

Côté financement, Mandriva contribuera au projet ENERGy à hauteur de près de 959 000E et recevra, à échéance, 288 000E de subvention du Ministère de l'Industrie et des Finances.